Recherche

Projets

L’impact des résidences d’artistes dans les milieux de vie

Le centre Artenso, affilié au cégep de Saint-Laurent, contribue à la structuration d’un programme de résidences d’artistes au sein de l’établissement collégial, accompagné d’une programmation de médiation culturelle et d’une autre de recherche-évaluation.

 

La participation culturelle, l’engagement citoyen et les communs urbains dans le développement des quartiers culturels

Projet pilote et recherche-action dans le cadre du plan de développement des quartiers culturels de la Ville de Montréal.

 

Animation musicale en milieu de santé

Cette recherche vise à analyser comment un projet d'animation musicale en milieu de santé peut servir au projet de professionnalisation des artistes musicien.ne.s. Cette ambition s’articule autour de deux axes de recherche.

 

Accessibilité des musées aux publics marginalisés : des outils adaptés

Cette recherche vise à expérimenter des stratégies de médiation culturelle qui s’adressent spécifiquement à des personnes immigrantes, éprouvant des problèmes de santé mentale et vivant avec un handicap.

 

Quand la médiation culturelle s’impose et s’expose : formes, registres et nature des activités

Cette deuxième phase de la recherche vise à documenter en profondeur la nature des pratiques de médiation culturelle au SLSJ en privilégiant un petit nombre de groupes participants sur une base volontaire et une méthodologie qualitative où nous pourrons rencontrer plusieurs des artisan.es ...

 

Participation et citoyenneté culturelles des jeunes au Québec. Régions, pratiques et impacts des arts et de la culture

L’objectif principal de cette recherche est de mieux saisir et comprendre les diverses facettes de la participation aux arts et à la culture chez les jeunes, tant en termes de création, de consommation/fréquentation que de diffusion/partage.

 

Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives : opportunités, défis et enjeux

Ce projet a pour objectif de faire le point sur les plateformes web participatives, les publics de la culture et leurs pratiques numériques.

 

Étude de la réception d’une exposition d’art. Témoigner pour agir

À partir d’observations de l’exposition Témoigner pour agir et d’entrevues, nous visions à mieux saisir son impact à la fois chez les participant.es

 

Le laboratoire Culture inclusive

Le laboratoire Culture inclusive est un projet de recherche sur trois ans mené par Exeko en partenariat et collaboration avec onze des plus grandes institutions culturelles de Montréal et neuf organismes communautaires.

 

Quand la création, les publics et les œuvres font corps et fabriquent de l’inclusion sociale : l’expérience des « moments créatifs » au Musée d’art contemporain de Montréal

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre du volet éducatif développé au MACM et cible plus spécifiquement une de ses activités mises de l’avant depuis maintenant plus de 20 ans : les « moments créatifs ».

 

Du terrain vague au campus urbain intégré : pour un partage des savoirs et des territoires

Ce projet de recherche-action porte sur des méthodologies de recherche participatives, créatives et ancrées dans la ville dans le contexte de l’implantation du nouveau campus de l’Université de Montréal.

 

La médiation intellectuelle : codification d’une pratique philosophique

Ce projet vise la codification et le développement d’une pratique de médiation spécifiquement intellectuelle, mise en place à Exeko depuis 2006.

 

Portrait des pratiques de médiation culturelle au Saguenay-Lac-Saint-Jean (Phase 1)

Ce projet visait à réaliser le portrait des initiatives de médiation culturelle au Saguenay-Lac-St-Jean et dresser la cartographie de la médiation culturelle de cette région.

 

Mutations des pratiques artistiques et participation

Cette recherche vise à explorer les nouveaux territoires de la création contemporaine et de la médiation culturelle en lien avec la problématique de la participation et des processus collaboratifs.

 

Évaluation d’une pratique de médiation culturelle : l’École nationale d’apprentissage par la marionnette (ÉNAM)

Ce projet consiste en une recherche évaluative participative visant à documenter l’approche et les pratiques de l’École nationale d’apprentissage par la marionnette (ÉNAM)

 

Répertoire raisonné des activités de médiation culturelle (Phase I) et Les effets de la médiation culturelle : participation, expression, changement (Phase II)

Réalisation d’une typologie et d’un répertoire raisonné des activités de médiation culturelle à Montréal suivi d'une démarche d'analyse et d'évaluation.

 

Publications

...

Portraits d’institutions culturelles montréalaises

Beauchemin W.-J, Duguay N. et Maignien N., 2020, Portraits d’institutions culturelles montréalaises, Québec, Presses de l’Université Laval.

 

...

Art et politique : Nouvelles formes d’engagement artistique au Québec, Montréal, Écosociété

Lamoureux È. (2019), Art et politique : Nouvelles formes d’engagement artistique au Québec, Montréal, Écosociété, 272 p.

Les artistes contemporains délaissent les grandes luttes communes, les partis politiques, et acceptent les subventions de l’État. Ils refusent les étiquettes et se moquent du mythe de l’artiste guidant le peuple. Quand l’oeuvre d’art devient fragments, mouvement, quand son sens est ouvert et dépend de l’expérience du spectateur, quelle est son action sur le monde ? Peut-on encore croire à sa portée politique ? Les nostalgiques pleurent la disparition de l’art engagé. Pour Ève Lamoureux, l’art engagé n’a jamais cédé ; il résiste d’une autre manière, à un autre pouvoir, sur d’autres terrains. Exit la division entre l’art pour l’art et l’art au service d’une idée. Exit la conception avant-gardiste militante de l’art engagé. L’engagement actuel passe par une action micropolitique multiforme, une création soucieuse de l’Autre, à la fois autonome et collective, misant sur le processus et la participation. Ainsi, l’auteure nous montre de quelle façon l’art apporte une nouvelle définition de l’engagement politique. Cet essai analyse la démarche d’artistes québécois comme l’ATSA, BGL, Doyon/Demers, Danyèle Alain, Sylvie Cotton, Nicole Jolicoeur, Devora Neumark, Alain-Martin Richard, Jean-Claude St-Hilaire et Raphaëlle de Groot. En prolongeant, sur le plan théorique, des créations souvent performatives et éphémères (décors, manifestations, dialogues, œuvres à compléter soi-même, etc.), ce livre les situe dans l’histoire récente de l’art et met en lumière leur dimension politique.

 

...

Et si on se rencontrait! La médiation culturelle – Le modèle Vaudreuil-Dorion

Vallée M. (2019), Et si on se rencontrait! : un guide sur la médiation culturelle, Ville de Vaudreuil-Dorion.

Depuis près de 10 ans, Vaudreuil-Dorion fait partie des Villes qui ont permis à la médiation culturelle d'acquérir ses lettres de noblesse. Cet ouvrage se veut à la fois un guide d'application et un portrait d'une communauté en pleine transformation qui a choisi la culture pour se rassembler et construire son avenir différemment. Considéré par plusieurs comme l'un des précurseurs de la médiation culturelle au Québec, Michel Vallée n'a qu'un seul désir : permettre à des citoyens de partout d'aller à la rencontre de leur communauté et de sa culture.

 

...

InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec

Saillant F. et Lamoureux È. (dir.) (2018), InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, 350 p.

Depuis les années 1960, le mouvement communautaire québécois a œuvré pour la justice et les droits des personnes parmi les plus vulnérables de la société. Il a contribué de façon décisive à la reconnaissance et à l’interReconnaissance de divers groupes minorisés. Ses actions de soutien, de conscientisation, de mobilisation contre les différentes formes d’inégalité, de marginalisation et de discrimination, ont changé la face du paysage social et proposé une vision plus inclusive de la société québécoise. C’est ce que racontent plus de deux cent trente acteur.es-témoins provenant des secteurs femmes, immigration, LGBT, santé mentale et handicap, de même que des artistes ayant accompagné le mouvement et, particulièrement, ses actions liées aux droits de la personne. Quelles furent, depuis la Révolution tranquille, les idées et les actions les plus marquantes ? Comment se sont déployées les mobilisations les plus significatives et les plus porteuses ? Comment se sont croisées au sein des divers secteurs, les préoccupations, les idées phares, les stratégies, les alliances et les résistances ? Quels liens établir entre les enjeux qui se présentaient au moment de la Révolution tranquille et ceux qui sont au cœur de la société actuelle ? Comment les créations artistiques ont-elles contribué aux luttes et pénétré notre imaginaire collectif ? C’est à la rencontre d’une mémoire plurielle imbriquée dans les transformations sociales les plus profondes du Québec que nous convient les auteur.es de cet ouvrage ainsi qu’à une réflexion de fond sur la force de l’action collective.

 

...

Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines

Lamoureux È. et Uhl M. (dirs.) (2018), Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines, Québec, Presses de l’Université Laval, 290 p.

Les pratiques culturelles et artistiques contemporaines s’inscrivent bien souvent au cœur des enjeux sociaux, politiques, économiques et dessinent les contours du vivre-ensemble. Des collectifs d’artistes québécois, canadiens ou américains aux œuvres postcoloniales d’Afrique centrale ; des musées nationaux, de villes aux musées des droits de la personne ; des pratiques performatives dans l’espace public à l’engagement culturel ou créatif dans l’espace du soin : quels sont les enjeux et les limites du vivre-ensemble ? Comment les institutions culturelles agissent-elles sur celui-ci ? Qu’est-ce que l’art actuel en révèle-t-il ? En explorant tout aussi bien les pratiques institutionnelles, les dispositifs de recherche et de création, que les expressions artistiques du vivre-ensemble, cet ouvrage, qui regroupe une quinzaine de contributions dans une perspective interdisciplinaire, s’interroge sur le potentiel transformateur de l’art et son déploiement dans l’espace social aujourd’hui.

 

...

Expériences critiques de la médiation culturelle

Casemajor N., Dubé M., Lafortune J.-M. et Lamoureux È. (dirs.) (2017), Expériences critiques de la médiation culturelle, Québec, Presses de l’Université Laval, 430 p.

La médiation culturelle est un mode d’intervention de plus en plus répandu dans le champ socioculturel. En faire l’expérience critique, c’est la mettre à l’épreuve, dans ses théories et ses pratiques. En quoi les critiques adressées à la médiation permettent-elles d’en repousser ses limites ? Ses valeurs et ses répertoires d’action peuvent-ils contribuer à transformer les rapports sociaux ? Cet ouvrage collectif propose de réévaluer les ancrages de la médiation culturelle face aux transformations récentes de la société, de la culture et du capitalisme. Il regroupe des contributions de chercheurs québécois et européens qui questionnent ses fondements institutionnels, sa praxis et ses discours. S’il n’existe pas de consensus autour de la définition de la médiation culturelle, les tensions qui l’animent permettent de repenser l’intervention socioculturelle aujourd’hui.

 

...

Arts et territoires à l’ère du développement durable : Vers une nouvelle économie culturelle ?

Roy-Valex M. et Bellavance G. (dirs.) (2015), Arts et territoires à l’ère du développement durable : Vers une nouvelle économie culturelle ?, Québec, Presses de l’Université Laval, 375 p.

Longtemps considérés comme facteurs marginaux du développement régional, les arts et la culture sont aujourd’hui des maîtres-mots en matière d’aménagement des territoires. La prolifération de quartiers « culturels » dans les villes occidentales, et bien au-delà, en témoigne éloquemment. Bassin d’emplois, facteur d’attractivité touristique, valeur d’ambiance, etc., en quel sens les pratiques artistiques sont-elles mobilisées par ces nouveaux enjeux de développement ? Cette nouvelle économie culturelle se conjugue en fait à des perspectives de développement durable et relève non seulement de logiques économiques instrumentales mais aussi de logiques écologiques, environnementales et sociales. Cet ouvrage se penche sur la situation des arts au regard de ces nouvelles formes et stratégies de développement des territoires par la culture, réunissant les contributions de chercheurs européens et nord-américains issus des différentes disciplines des sciences sociales et dont les travaux s’inscrivent dans le champ des études urbaines-régionales et des études de la culture. Les dimensions économiques, géographiques, politologiques, sociologiques, symboliques, sémiotiques et cognitives de cette nouvelle économie sont au cœur de l’analyse. Chacune des contributions propose un retour critique sur cette nouvelle conjoncture où les arts sont mobilisés au nom du développement durable des territoires.

 

...

La médiation culturelle : le sens des mots et l’essence des pratiques

Lafortune J.-M. (dir.) (2012), La médiation culturelle : le sens des mots et l’essence des pratiques, Québec, Presses de l'Université du Québec, 244 p.

La médiation culturelle s’impose comme le modèle d’action privilégié au Québec depuis une décennie. Permettant de jeter des ponts entre l’art, la culture et la société, elle favorise la participation culturelle, mais aussi la culture de la participation. Les milieux institutionnels l’adoptent afin d’étendre leur audience, alors que les milieux socioartistiques s’en servent pour mieux œuvrer au renforcement de la citoyenneté. Dans notre société du spectacle et des identités, la médiation culturelle peut soutenir la mise en commun des références culturelles et l’invention de nouvelles solidarités : elle établit une relation de qualité entre les publics et les œuvres légitimes et développe les moyens de l’épanouissement légitime des populations. Conjuguant débats théoriques et études de cas, cet ouvrage aborde les principaux enjeux que soulève la médiation culturelle à partir d’une approche sociohistorique. Le volet historique retrace les conditions d’émergence des pratiques et du concept de médiation culturelle au Québec, liées à la transformation des politiques et des pratiques culturelles. Le volet social dépeint les dispositifs de médiation mis en place et dégage les principaux défis auxquels font actuellement face les médiateurs culturels, incluant l’évaluation de leur action. Tant les intervenants culturels que les chercheurs et les étudiants, notamment dans le domaine des arts, de la communication, de l’éducation, du loisir, de la muséologie et de la sociologie, seront intéressés par la réflexion inédite et systématique sur le renouvellement des approches et des pratiques relatives à la production et à la diffusion artistique et culturelle que propose ce livre.

 

...

La politique, jeux et enjeux. Action en société, action publique, et pratiques démocratiques

Poirier Ch. et Hudon R. (2011), La politique, jeux et enjeux. Action en société, action publique, et pratiques démocratiques, Québec, Presses de l’Université Laval, 467 p.

Couramment critiquée et dépréciée par des discours et des comportements profondément marqués de cynisme, la politique ne jouit pas des plus hautes cotes d’estime. Par voie de conséquence, les pratiques démocratiques semblent parfois entraînées dans des tourbillons de contestation et de défiance. En réalité, le diagnostic d’un dépérissement remonte à des temps immémoriaux et, surtout, il ne parvient pas à masquer la fonction civilisatrice et morale de cette activité de gestion des désaccords et des conflits, essentielle au fonctionnement des sociétés. L’examen de son expression dans des formes diversifiées permet également d’en percevoir l’étendue au-delà du domaine étroit des pratiques partisanes. De plus, les conditions changeantes de son exercice signalent des tendances au renouvellement et forcent une adaptation des voies de l’analyse. En combinant une synthèse d’écrits consacrés à diverses facettes de l’activité politique et en y portant un regard inédit, cet ouvrage constitue un outil pour les étudiants comme pour les chercheurs qui s’intéressent au renouvellement et à la recomposition de la politique. Il s’adresse tout autant au citoyen qui cherche à comprendre le sens de l’action politique et les conditions de l’engagement politique. Pareils examen et réflexion se révèlent spécialement pertinents dans un contexte où les appels à une nouvelle culture politique se multiplient et se font pressants.

 

...

Démocratisation de la culture ou démocratie culturelle? Deux logiques d’action publique

Bellavance G. (dir.), Santerre L. et Boivin M. (coll.) (2000), Démocratisation de la culture ou démocratie culturelle ? Deux logiques d’action publique, Québec, Éditions de l’IQRC/ Presses de l’Université Laval, 242 p.

La démocratisation de la culture fut l'une des principales justifications de l'intervention publique en matière de culture dans la période contemporaine. Mais a-t-elle précisément été autre chose qu'une justification ? Les actions guvernementales n'ont-elles pas plutôt servi, soit à créer, soit à consolider une ensemble d'institutions, d'organisations ou d'entreprises culturelles, dans une double perspective de développement économique et de prestige national ? Un tel projet de démocratisation est-il d'ailleurs lui-même ' réaliste ' et ' praticable ' ? L'évolution des politiques culturelles révèle de fait toute l'ambivalence de ce projet. S'agit-il en effet de favoriser l'accès à la culture, et à la ' consommation culturelle ', aux membres de groupes sociaux qui en sont pour toutes sortes de raisons éloignés ou exclus ? Ou s'agit-il au contraire de réhabiliter des formes d'expression culturelle dévalorisées ? De la diffusion de la culture au sens large, on passe également d'un projet de ' démocratisation de la culture ' relativement classique ou conventionnel à une autre logique plus radicale et plus complexe, que le terme de ' démocratisation culturelle ' peut servir à résumer. Entre politique de diffusion et politique de réhabilitation, entre démocratisation de la culture démocratie culturelle, doit-on choisir ? Peut-on choisir ? Les actes de ce colloque regroupent les contributions d'une quinzaine de chercheurs, universitaires ou gouvernementaux, et de gestionnaires publics réunis à l'invitation du ministère de la Culture et des Communications et de l'INRS-Culture et Société. Leur réflexion, amorcée dans le contexte d'un regain d'intérêt en faveur du développement et du renouvellement des publics, déborde cependant largement cette seule conjoncture. Les analyses rassemblées ici tracent ainsi de nombreux parallèles entre diverses situations prévalant en Europe et en Amérique du Nord, pour s'inscrire dans un questionnement plus général sur l'évolution de la culture et des politiques qui la prennent en charge.

 

...

L’essor de la vie culturelle au XXIe siècle : perspectives France-Québec

Lafortune, J.-M., Lemonchois M., Lussier M. et Paquin M. (dirs.) (2019), L’essor de la vie culturelle au XXIe siècle : perspectives France-Québec, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 264 p.

Depuis près de deux décennies, la vie culturelle en France et au Québec connaît un véritable essor – effet notable des politiques culturelles adoptées des deux côtés de l’Atlantique. Cela se traduit par des tensions et des mutations artistiques, sociales, culturelles, éducatives ou politiques. Dans tous les cas, des réflexions et un débat s’imposent qui conduisent à des choix stratégiques ou à des orientations et des recommandations s’adressant aux décideurs publics. Dans la foulée des projets de refonte et de mise à jour de politiques culturelles, des questions se posent, par exemple, sur les responsabilités des gouvernements face aux artistes, aux acteurs institutionnels et aux citoyens porteurs d’initiatives culturelles qui foisonnent en ce début de XXIe siècle. Les auteurs de cet ouvrage examinent, selon leur point de vue – savant ou praticien –, les interventions visant à lier l’offre artistique aux divers publics ; ou celles en lien avec les milieux scolaires, communautaires et municipaux, ou encore et plus largement, celles qui soutiennent la diversité des expressions culturelles et des politiques publiques en culture.

 

...

Les pratiques artistiques des personnes sourdes et handicapées au Canada

Leduc V., Boukala M., Rouleau J., Bouscatier S., Grenier L., Grimard C., Heussaff S., Louw A., McAskill A., Parent L., Saunders D., Tembeck T. et Théroux C. (à paraître), Les pratiques artistiques des personnes sourdes et handicapées au Canada, Montréal, Conseil des arts du Canada.

 

...

Les impacts du dispositif Jeune Public proposé par UEMPT sur l’approche culturelle dans les écoles pour favoriser la réussite éducative des élèves issus de milieux défavorisés

Lemonchois M., Beaudry M.-C., Fournier F. et Nadeau, A. (2019), Les impacts du dispositif Jeune Public proposé par UEMPT sur l’approche culturelle dans les écoles pour favoriser la réussite éducative des élèves issus de milieux défavorisés, Rapport de recherche commandé par Une école montréalaise pour tous, ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

 

...

Panorama de la médiation de la musique au Québec. Définitions, acteurs et enjeux

Kirchberg I. (2019), Panorama de la médiation de la musique au Québec. Définitions, acteurs et enjeux, Montréal, Partenariat sur les Publics de la Musique (P2M) et Conseil Québécois de la Musique (CQM), 89 p.

 

...

Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives. Opportunités, défis et enjeux

Casemajor N., Bellavance G., Sirois G. avec la collaboration de El Ouardi M., Jamet R., Jeldi M. et Perron A. (2018), Pratiques culturelles numériques et plateformes participatives. Opportunités, défis et enjeux, FRQSC Action concertée sur la culture et le numérique - Synthèse des connaissances, Montréal, INRS-Urbanisation, Culture et Société, 188 p.

 

...

Langues et savoirs autochtones dans les projets Wikimédia : boîte à outils

Casemajor N., Gentelet K., Béland J.-P., Coocoo C. et Rochon B. (2017), Langues et savoirs autochtones dans les projets Wikimédia : boîte à outils, Montréal, INRS-Urbanisation, Culture et Société, Wikimédia Canada, UQO. 32 p.

 

...

Médiation culturelle et hausse du taux de participation à la culture

Lafortune J.-M., Julien L. et Nadeau A. (2016), Médiation culturelle et hausse du taux de participation à la culture, Mémoire soumis au ministre de la Culture au nom du Groupe de recherche sur la médiation culturelle dans le cadre de la consultation publique entourant le renouvellement de la Politique culturelle du Québec, 12 p.

 

...

Portrait des pratiques de médiation culturelle au Saguenay–Lac Saint-Jean

Camelo C., Dubé M. et Maltais D. (2016), Portrait des pratiques de médiation culturelle au Saguenay–Lac Saint-Jean, 98 p.

 

...

L’École nationale d’apprentissage par la marionnette : un théâtre vivant

Dubé M. et Lamoureux È. (2015), L’École nationale d’apprentissage par la marionnette : un théâtre vivant, Chicoutimi, Groupe de recherche et d’intervention régionale, 109 p.

 

...

Étude sur la sortie au théâtre en contexte scolaire

Nadeau A. (2015), Étude sur la sortie au théâtre en contexte scolaire, Recherche subventionnée par le Conseil des arts du Canada (volet Leadership pour le changement, 2014) pour le Comité théâtre jeune public du Conseil québécois du théâtre, Montréal.

 

...

Évaluation de l’implantation de Cultures du coeur en Estrie : un projet de médiation culturelle dans le champ de l’intervention sociale

Belhadj-Ziane K., Allaire J.-F et Morin P. (2015), Évaluation de l’implantation de Cultures du cœur en Estrie : un projet de médiation culturelle dans le champ de l’intervention sociale, Sherbrooke, Centre affilié universitaire du CSSS-IUGS, 64 p.

 

...

Implantation du projet de médiation culturelle de Cultures du coeur en Estrie. Résultats préliminaires d'une recherche évaluative

Belhadj-Ziane K., Allaire J.-F et Morin P. (2014), Implantation du projet de médiation culturelle de Cultures du coeur en Estrie. Résultats préliminaires d'une recherche évaluative, Sherbrooke, Centre affilié universitaire du CSSS-IUGS, 9 p.

 

...

Les effets de la médiation culturelle : participation, expression, changement

Jacob L., Bélanger A. avec la collaboration de Racine D. et Casemajor N. (2014), Les effets de la médiation culturelle : participation, expression, changement, Rapport de recherche pour le Service de la culture de la ville de Montréal, Montréal, CRISES et UQAM, 115 p.

 

...

La participation culturelle des jeunes à Montréal. Des jeunes culturellement actifs

Poirier Ch., Desjardins M., Martet S., Melançon M.-O, Poirier J., St-Germain-Blais K. avec la collaboration de Barrette Y. (2012), La participation culturelle des jeunes à Montréal. Des jeunes culturellement actifs, Rapport de recherche réalisé pour Culture Montréal, 591 p.

 

...

Répertoire raisonné des activités de médiation culturelle à Montréal

Bélanger A., Jacob L., Martineau M.-N. et Langevin-Tétreault A. (2010), Répertoire raisonné des activités de médiation culturelle à Montréal, Rapport de recherche pour le Service de la culture de la ville de Montréal, Montréal, ARUC-ÉS et UQAM, 71 p.

 

...

Accès et médiations culturelles : trois études pour la Maison Théâtre

Bellavance G., Dansereau F., Aboubacar S. et L'Allier J. (2007), Accès et médiations culturelles : trois études pour la Maison Théâtre, Montréal, INRS-Urbanisation, Culture et Société, 178 p.

 

Dubé M. et Belhadj-Ziane K. [accepté] (2020). « Médiation, arts et inclusion sociale des femmes : l’expérience vécue des Moments créatifs au Musée d’art contemporain de Montréal », Nouvelles Pratiques Sociales.

 

Kirchberg I. [à paraître] (2020), « La médiation de la musique : pratique, recherche, enseignement », Revue musicale de l'OICRM.

 

Lazzaro F. et Kirchberg I. [à paraître] (2020), « Sites de compositeurs de musique 'contemporaine' : multimédia, écriture et développement de public », Revue Musicale de l’OICRM.

 

Casemajor N., Gentelet K. et Coocoo C. (2019), « Openness, Inclusion and Self-Affirmation: Indigenous knowledge in Open Knowledge Projects », Journal of Peer Production, n°13, p. 1-20.

 

Larouche M.-C., Ouellet K., Simard D. et Deveault M. (2019), « Enjeux techniques et pédagogiques associés à l’appropriation de la plateforme muséale numérique ÉducArt par des enseignants du secondaire du Québec », Les cahiers du numérique, vol. 15, n°1-2, p. 181-215.

 

Leduc V., Saunders D., Witcher.P et Youssouf.H. (accepté) (2019). « Nos mains qui vibrent : déconstruire l’audisme en musique ». Canadian Journal of Disability Studies.

 

Maignien N. et Beauchemin W.-J. (2019), « Expérimenter les hybridations entre recherche-création et médiation: pour une rencontre entre institutions culturelles et marges », Animations, territoires et pratiques socioculturelles, n°16, p. 95-111

 

Maignien, N. (2019). « Venir, comprendre et faire. Quelques dimensions de l'accessibilité aux arts et à la culture ». Vie des Arts, n°253, p. 44-46.

 

Poirier Ch. et Derbas F. (2019), « Bibliothèques publiques et virage citoyen : enjeux institutionnels et communicationnels », Communiquer. Revue de communication sociale et publique, vol. 26, p. 47-66.

 

Ouellet K., Larouche M.-C., Simard D. et Prudhomme L. (2019), « Les enjeux associés à l’appropriation de ressources numériques muséales par des enseignants du secondaire du Québec : proposition d’un cadre d’analyse », Revue de Recherches en Littératie médiatique multimodale (r2lmm.ca), vol. 9.

 

Lamoureux È. (2018), « L’interrelation entre l’art et la recherche : les coulisses d’un parcours d’enquête », Cahier ReMix, n°9, p. 136-146.

 

Leduc V. (2018), « Audisme et sourditude. Les dimensions affectives de l’oppression », Revue du CREMIS, vol. 10, n°1, p. 4-13.

 

Nadeau, A. (2015), « L’élève-spectateur : la sortie au théâtre dans le contexte scolaire québécois », Revue Degré, B1-B13.

 

Casemajor N. (2012), « La participation culturelle sur Internet. Encadrement et appropriations transgressives du patrimoine numérisé », Communication & Langages, n°171, p. 81-98.

 

Leduc V. (2012), « L’art communautaire, un espace pour construire la reconnaissance sociale des femmes criminalisées au Québec? », Nouvelles pratiques sociales, vo. 24, n°2, p. 168-184.

 

Jacob, L. (2011). Art public et les transformations de l’espace urbain, Edredon.

 

Quintas E. (2011), « Art au travail un programme de création collective en milieu de travail », Revue internationale Animation, territoires et pratiques socioculturelles, n°3, p. 42-56.

 

Lamoureux È. (2010), « Les arts communautaires : Des pratiques de résistance artistique interpellées par la souffrance sociale », Amnis, p. 1-10.

 

Casemajor N. et Gellereau M. (2009), « Les visites en ligne du patrimoine photographique. Quelle évolution des dispositifs de médiation ? », Documentation et Bibliothèques, vol. 55, n°4, p. 189-199.

 

Jacob L. et Le Bihan-Youinou B. (2008), « Présentation : la médiation culturelle : enjeux, dispositifs et pratiques », Lien social et Politiques, vol. 60, p. 5-10.

 

Lafortune J.-M. (2008), « De la médiation à la médiaction : le double jeu du pouvoir culturel en animation », Lien social et Politiques, n°60, p. 49-60.

 

Lamoureux È. (2008), « La médiation culturelle et l’engagement : Des pratiques artistiques discordantes », Lien social et politiques, n°60, p. 159-169.

 

Leduc V. (2018), « De l’accessibilité communicationnelle au design universel », Entendre, n°219.

 

Lamoureux È. (2012), « Un radicalisme en redéfinition », Espace sculpture, n°99, p. 29-31.

 

Quintas E. (2007), « Regards croisés sur la médiation culturelle », Cahiers de l’action culturelle, Laboratoire d’animation et recherche culturelle (LARC) et UQAM, vol. 6, n°2.

 

Kirchberg I. (à paraître), « Les notions de 'scène' et de 'publics' face aux pianos de la SNCF. Quand la musique s’invite en gare », Dans Giron-Panel C., Serre S. et Yon J.C (dirs.), Les scènes musicales et leurs publics en France (XVIIIe-XXIe), Paris, École nationale des Chartes.

 

Leduc V. (2020), « How Do You Write That in Sign Language? A graphic signed novel as source of epistemological reflection on writing ». Dans Ellis K., Goggin G. et Haller B. (dirs.). Routledge Companion to Disability and Media, Abingdon-on-Thames, Routledge.

 

Leduc V. et Parent L. (accepté), « Handicap, sourditude et médias ». Dans Brun J. Intersectionnalité et médias, Montréal, Remue-ménage.

 

Lafortune J.-M. (2019), « De la médiation culturelle à la médiatisation de la culture : entre droit et régulation ». Dans De Gioia M. et Marcon M. (dirs.), L’essentiel de la médiation : Le regard des sciences humaines et sociales, Berne, Peter Lang.

 

Lafortune J.-M. (2019), « Les dispositifs institutionnels de médiation culturels sous le joug du néolibéralisme ». Dans Lafortune J.-M. et al. (dirs.), L’essor de la vie culturelle au 21e siècle : perspectives France-Québec, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, p. 213-250.

 

Nadeau, A. (2019), « Étude sur la sortie au théâtre en contexte scolaire ». Dans Paquin M., Lafortune J.-M., Lemonchois M. et Lussier M. (dirs.), Essor de la vie culturelle au 21e siècle : perspective France-Québec, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, p. 77-87.

 

Jacob L. et Lamoureux-Lafleur O. (2018), « Une institution publique dans l’effervescence culturelle ». Dans Doray P.,Dussault E.-L, Rousseau Y. et Sauvageau L. (dirs.), L’Université du Québec, 1968-2018 : 50 ans de contributions éducatives et scientifiques au développement du Québec, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 557-568.

 

Lafortune J.-M. (2018), « Enjeux et défis de la transmission culturelle dans les musées de société ». Dans Uhl M. et Lamoureux È. (dirs.), Le vivre-ensemble à l’épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 21-34.

 

Lamoureux È. et Uhl M. (2018), « Introduction. L’agir artistique et culturel ». Dans Lamoureux È. et Uhl M., Le vivre-ensemble à l'épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 1-14.

 

Lamoureux È., Bruneau J. et Olivier C., (2018), « Art et action culturelle au sein du mouvement communautaire au Québec. Un apport protéiforme aux luttes ». Dans Saillant F. et Lamoureux È., InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 239-264.

 

Lamoureux È., Olivier C. et Bruneau J., (2018), « Pratiques créatives ». Dans Saillant F. et Lamoureux È., InterReconnaissance. La mémoire des droits dans le milieu communautaire au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 287-289.

 

Nadeau, A. (2018), « Une école montréalaise pour tous : 20 ans de projets de médiation culturelle en milieu défavorisé et multiethnique ». Dans Gendron-Langevin, M., C. Lepage, C. Marceau et N. Wendell (dirs.), Théâtre-éducation : Pluralité des trajectoires, Montréal : Groupe de recherche en enseignement du théâtre (GRET), UQAM, p. 161-168.

 

Belhadj-Ziane K. (2017), « Intégrer la médiation culturelle aux pratiques d’intervention sociale : vers un renouvellement du paradigme d’accompagnement en travail social ». Dans Actes du colloque international Transformations sociales et transformations du travail social : vers un renouvellement des postures professionnelles et scientifiques de l’intervention sociale, Paris, L'Harmattan, p. 171-183.

 

Bélanger A. et Racine D., (2017), « La médiation culturelle : provoquer des rencontres et faire participer les citoyens ». Dans Germain A., Amiraux V., Boudreau J-A. (dirs.), Vivre ensemble à Montréal – Épreuves et convivialités, Montréal, Centre de recherche interdisciplinaire en études montréalaises (CRIEM), Éditions Atelier 10.

 

Casemajor N., Dubé M. et Lamoureux È. (2017), « Critique(s) et médiation culturelle ». Dans Casemajor N., Dubé M., Lafortune J.M. et Lamoureux È. (dirs.), Expériences critiques de la médiation culturelle, Québec, Presses de l’Université Laval, Collection Monde culturel, p. 3-28.

 

Dubé M. (2017), « Dynamiques « multi », « inter », « intra » et « trans » générationnelles : une polyphonie de voix/voies féministes au sein du mouvement des femmes québécois », Les féminismes du XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, p. 61-74.

 

Dubé M. et Lamoureux È. (2017), « Quand l’art, la création et la santé mentale font corps : Une expérience de socialisation alternative ». Dans Uhl M. et Lamoureux È., Le vivre-ensemble à l'épreuve des pratiques culturelles et artistiques contemporaines, Québec, Presses de l'Université Laval, p. 85-100.

 

Lafortune J.-M. (2017), « (Dé)politisation de la culture et transformation des modes d’intervention ». Dans Lafortune J.-M. et al. (dirs.), Expériences critiques de la médiation culturelle, Québec, Presses de l'Université de Laval, p. 33-56.

 

Lafortune J.-M. (2017), « Stratégies d’animation pour soutenir l’expression de la diversité et la diversité des expressions ». Dans Rojas M. et Salamanca R. (dirs.), Animación sociocultural : reflexiones y escenarios posibles para la transformación social, Bogotá, Universidad Externado de Colombia, p. 121-131.

 

Lafortune J.-M. (2017), « Usages des technologies numériques dans les dispositifs de médiation des musées de société : de quelques malaises dans la transmission culturelle ». Dans A. Boukrissa (dir.), L’animation socioculturelle à l’ère de la communication numérique et des nouveaux médias, Alger, ENAG, p. 162-181.

 

Lamoureux È. (2017), « Une analyse mitigée de l’arrivée du campus. Compte rendu des discussions de la journée de médiation culturelle ». Dans Uhl M. et Bouratsis S., Penser créer l’urbain. Restitution du projet « Du terrain vague au campus urbain intégré 2017 », p. 30-33.

 

Poirier Ch. (2017), « Citoyenneté culturelle, jeunes et participation aux arts et à la culture », Guérin M. (dir.), Démocraties & Cultures. Quelles politiques culturelles pour quelles ambitions démocratiques ?, Louvain-la-Neuve, Academia, p. 115-128.

 

Poirier Ch. (2017), « La citoyenneté culturelle. Considérations théoriques et empiriques », dans Casemajor N. et al. (dirs.), Expériences critiques de la médiation culturelle, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 153-172.

 

Castonguay S.(en collaboration avec Lamoureux È.) (2017), « Entretien. La médiation comme geste de création ». Dans Dubé M., Casemajor N., Lafortune J.-M. et Lamoureux È. (dirs.), Expériences critiques de la médiation culturelle, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 391-414.

 

Uhl M., Lévesque C. et Lamoureux È. (2017), « La formation des étudiants au cœur du dispositif de recherche et de création ». Dans Uhl M. et Bouratsis S., Penser créer l’urbain. Restitution du projet « Du terrain vague au campus urbain intégré 2017 », p. 19-20.

 

Casemajor N., Lamoureux È., et Racine D., (2016), « Art participatif et médiation culturelle : typologie et enjeux des pratiques ». Actes du colloque Les Mondes de la Médiation Culturelle, Paris, L’Harmattan, p. 171-184.

 

Dubé M. et Lamoureux È. (2016), « Des marionnettes pour se/le dire : La cocréation comme outil de mieux-être individuel et collectif ». Dans Camart C., Mairesse. F., Prévost-Thomas C. et Vessely P. (dirs.), Les mondes de la médiation culturelle, vol. 2 : Médiations et cultures, Paris, L’Harmattan, p. 207-220.

 

Lafortune J.-M. (2016), « De la démocratisation à la démocratie culturelle : dynamique contemporaine de la médiation culturelle au Québec ». Dans Pailler D. et Urbain C. (dirs.), Participation et médiation(s) : nouveaux regards pour de nouveaux enjeux, Paris, L’Harmattan, p. 35-52.

 

Lafortune J.-M. (2016), « Les enjeux de l’appropriation et de la transmission de la culture dans les dispositifs de médiation culturelle au Québec ». Dans Camart C., Mairesse. F., Prévost-Thomas C.et Vessely P. (dirs.), Les mondes de la médiation culturelle, vol. 1 : Approches de la médiation, Paris, L’Harmattan, p. 141-153.

 

Larouche, M.-C. (2016), «L’exploitation pédagogique du patrimoine urbain de Trois-Rivières : quel apport à la formation didactique en sciences humaines? » Dans Larouche M.C, Burgess J. et Beaudry N. (dirs.), Éveil et enracinement, Approches pédagogiques innovantes du patrimoine culturel, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 95-115.

 

Leduc V. (2016), « "It Fell on Deaf Ears": Deafhood Through The Graphic Novel as a Form of Artivism ». Dans Kelly C. et Orsini M. (dirs.), Mobilizing Metaphor: Art, Culture and Disability Activism in Canada, Vancouver, UBC Press, p. 118–140.

 

Poirier Ch. (2016),« La participation culturelle des jeunes. La citoyenneté culturelle en question ». Dans Pailler D. et Urbain C. (dirs.), Participation et médiation(s). Nouveaux regards pour de nouveaux enjeux, Paris, L’Harmattan, p. 83-106.

 

Quintas E. (en collaboration avec Lussier M.) (2016), « Cartographier la médiation culturelle au Québec : un projet de recherche partenariale ? ». Dans Camart C., Mairesse. F., Prévost-Thomas C.et Vessely P., Les mondes de la médiation culturelle, vol. 1 : Approches de la médiation, Paris, L’Harmattan.

 

Jacob L. (2015), « La médiation culturelle en territoire urbain : le cas montréalais ». Dans Roy-Valex M. et Bellavance G. (dirs.), Arts et territoires à l’ère du développement durable : vers une nouvelle économie culturelle ?, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 370-403.

 

Lafortune J.-M. (2015), « Dispositifs culturels et exclusion/inclusion au Québec : éducation, immigration et médiation ». Dans Mairesse F. et Barrère A. (dirs.), L’inclusion sociale : les enjeux de la culture et de l’éducation, Paris, L’Harmattan, p. 29-44.

 

Lamoureux È. et Uhl M. (2015), « Les arts visuels à l’épreuve du vivre-ensemble : raconter, agir, anticiper pour un monde commun ». Dans Saillant F. (dir), Pluralité et vivre ensemble, Québec, Presses de l’Université Laval et Unesco, p. 227-247.

 

Leduc V. (2015). « Créer une bande dessinée : défis de la création numérique et de la vidéo comme forme d’écriture de la langue signes québécoise ». Dans Actes de l’École d'été intergénérationnelle Jeux et Apprentissages, École d'été intergénérationnelle Jeux et Apprentissages.

 

Poirier Ch. (2015), « Raymond Williams et les industries de la culture et des communications. Culture, capitalisme et démocratie ». Dans Côté J.-F et Bélanger A. (dirs.), Raymond Williams et les sciences de la culture, Québec, Presses de l’Université Laval, p. 43-70.

 

Lamoureux È. et Gingras-Olivier M.-C. (2014), « Artivistes en grève sociale illimitée : Désolée-s de vous dérager, on essaye juste de changer le monde ». Dans Ancelovici M. et Dupuis-Déri F., Un printemps rouge et noir : Regards croisés sur la grève étudiante de 2012, Montréal, Écosociété, p. 209-232.

 

Larouche, M.-C. (2014), « Médiation culturelle et diffusion numérique : l’apport de l’évaluation formative ». Dans Daignault L. et Schiele B. (dirs.), Les musées et leurs publics, savoirs et enjeux, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 247-272.

 

Casemajor N. (2013), « Sortir le musée de sa réserve. La dissémination des collections sur Wikipédia ». Dans S. Chaumier S., Krebs A. et Roustan M. (dirs.), Les visiteurs photographes : un outil pour penser le musée, Paris, La Documentation française, p. 52-65.

 

Casemajor N. (2012), « Du théâtre pour les jeunes du Nunavik ». Dans Lafortune J.-M. (dir.), La médiation culturelle au Québec, Québec, Presses de l'Université du Québec, p. 312-139.

 

Jacob L. (2012), « Mesures et démesures : les leçons de l’évaluation ». Dans Lafortune J.-M. (dir.). La médiation culturelle : le sens des mots et l’essence des pratiques, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 79-101.

 

Lamoureux È. (2012), « Community Art in Quebec : Co-creation as a Stimulus of Political Engagement ». Dans Hartmann D., Lemke I. et Nitsche J., Interventionen : Grenzüberschreitungen in ästhetik, politik und ökonomie, Paderborn (Allemagne), Wilhelm Kink München, p. 85-94.

 

Lamoureux È. (2012), « Le projet Agir par l’imaginaire dans des prisons pour femmes ». Dans Lafortune J.-M., La médiation culturelle au Québec : Le sens des mots et l’essence des pratiques, Québec, Presses de l’Université du Québec, p. 150-158.

 

Quintas E. (2012), « Le Musée en partage du Musée des Beaux-arts de Montréal ». Dans Lafortune J.-M (dir.), La médiation culturelle. Le sens des mots et l’essence des pratiques, Québec, Presses de l'Université du Québec, p. 183-190.

 

Jacob L. (2011), « La médiation culturelle : des pratiques hybrides et décloisonnées ». Dans Dumais L., Bussières D. et Béchard A. (dirs.). L’économie sociale à Montréal, Montréal, Éditions Vie Économique (EVE), p. 107-127.

 

Lamoureux È. (2011), « Les pratiques altermondialistes et l’art communautaire en observation ». Dans Chagnon J. et Neumark D., Célébrer la collaboration : Art communautaire et art activiste humaniste au Québec et ailleurs, Montréal et Calgary, Montréal, Engrenage noir / LEVIER, Lux Éditeurs et Detselig entreprises, p. 350-361 ; également traduit en anglais (ouvrage bilingue), « Alter-globalist Practices and Community Art under Observation, p. 337-349.

 

Lafortune J.-M. (2009), « Théories et stratégies communicationnelles de l’animation culturelle conçue comme dispositif de changement social ». Dans Agbobli, C. (dir.), Quelle communication pour quel changement ? Les dessous du changement social révélés, Québec, Presses de l'Université du Québec, p. 29-40.

 

Casemajor N. et Gellereau M. (2008), « Dispositifs de transmission et valorisation du patrimoine », Actes du colloque Interagir et transmettre, informer et communiquer : quelles valeurs, quelle valorisation ?, Tunis, ISD/IPSI/SFSIC, p. 3-11.

 

Jacob L. (2008), « Sur l’art et l’errance, place Émilie-Gamelin, état d'urgence ». Dans Pelletier S. (dir.). ATSA : quand l’art passe à l’action, Montréal, ATSA, p. 50-63.

 

Jacob L. (2007), « L’art au détour de la société : les pratiques artistiques participatives ». Dans Quintas E. (dir.), Culture pour tous : 10 ans des journées de la culture, Montréal, Éditions d'art Le Sabord, p. 31-35.

 

Bellavance G. (2004), « Non public et publics cultivés : le répertoire culturel des élites ». Dans Ancel P. et Pessin A., Les non publics : les arts en réceptions. Tome II, Paris, L’Harmattan, p. 277-315.

 

Bellavance G. (2003), « Démocratisation culturelle et mise en œuvre locale », dans La vitalité culturelle : l’affaire de qui ? Actes du 15e colloque annuel de la coalition Les Arts et la Ville, p. 59-62.

 

Bellavance G. et Gauthier G. (2003), « A-t-on réussi à démocratiser la culture? », L’annuaire du Québec 2004, Montréal, Fides, p. 520-531.

 

Jacob L. (2003), « Les interventions artistiques en milieu urbain et la question du cosmopolitisme ». Dans Latouche D. (dir.), Voulez-vous manger avec moi ?  : pratiques interculturelles en France et au Québec, Montréal, Fides, p. 35-47.

 

Bellavance G. et Laplante B. (2002), « Professionnalisation et socialisation du champ artistique : la formation professionnelle des artistes au XXe siècle ». Dans Lemieux D. (dir), Traité de la culture, Québec, Les Éditions de l'IQRC/Presses de l'Université Laval, p. 315-339.

 

Bernier L. et Bellavance G. (2002), « La question du public à l'ère de la démocratie culturelle ». Dans Lemieux D. (dir.), Traité de la culture, Québec, Les Éditions de l'IQRC/Presses de l’Université Laval, p. 969-981.

 

Bellavance G. (2000), « La démocratisation, et après? ». Dans Bellavance G. (dir.), Démocratisation de la culture et démocratie culturelle, deux logiques d’action publique, Québec, Les Éditions de l'IQRC/Presses de l’Université Laval, p. 11-25.

 

Bellavance G., Fournier M., Robineau A. (2000), « L’artiste comme public », dans Bellavance G. (dir.), Démocratisation de la culture et démocratie culturelle, deux logiques d’action publique, Québec, Les Éditions de l'IQRC/Presses de l’Université Laval, p. 151-176.

 

© OMEC, 2020

aller vers le haut